MEDACTHU

Carte indiquant la ville de Kasnazan, dans la banlieue d'Erbil dans le Kurdistan irakien (Source: Google Maps)

Don à l’Œuvre d’Orient pour venir en aide aux réfugiés chrétiens d’Irak

(Publié le 20 octobre 2014)

Le Conseil Régional a décidé, le 17 octobre dernier, de faire un don à l’association Œuvre d’Orient afin de venir en aide aux réfugiés chrétiens d’Irak, persécutés par les djihadistes de l’Etat islamique. Cet argent servira notamment à mettre en place un dispensaire dans la ville de Kaz Nazan, en périphérie de la banlieue chrétienne d’Erbil (capitale du Kurdistan irakien).

La situation s’est rapidement dégradée ces derniers mois pour les chrétiens d’Irak. Depuis le mois de juin, les djihadistes se proclamant de l’Etat islamique ont, en effet, commencé une offensive sur le nord de l’Irak. Ils se sont ainsi emparés de la ville de Mossoul et n’ont cessé de progresser enjoignant les populations chrétiennes à quitter les villes prises, à payer un impôt ou à se convertir à l’islam. Face aux menaces et à l’horreur des exactions commises, la quasi-totalité des populations appartenant à des minorités religieuses ont dû fuir Mossoul mais aussi Qaraqosh, et tout la plaine de Ninive.

Des milliers de personnes sont donc actuellement réfugiées dans la région autonome du Kurdistan Irakien, aux abords d’Erbil notamment, et dorment sous des tentes de fortune, dans des églises ou des écoles, souvent même directement dans la rue. Pas moins de 25 camps se sont ouverts dans la ville, tandis que des familles d’Erbil accueillent directement les réfugiés. Mais avec la rentrée des classes et la réouverture des écoles, ces personnes ont dû être déplacées dans les villages du nord -est de la ville et se préparent à passer l’hiver dans des conditions plus que précaires.

C’est notamment le cas dans la ville de Kaz Nazan où sont réfugiées plus d’un millier de personnes. Ankawa, banlieue chrétienne d’Erbil, étant saturée, ce camp supplémentaire a été créé mais n’a pas encore été relié au réseau d’aide internationale. Dès lors, il apparait important d’y  mettre en place un dispensaire afin de soigner les maladies les plus courantes. Dans ce contexte, l’Œuvre d’Orient propose de réhabiliter et d’équiper un bâtiment mis à disposition par le Ministère de la Santé du Kurdistan. L’achat de médicaments est également prévu et indispensable pour le fonctionnement du dispensaire. Par son don, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur va donc venir appuyer financièrement l’action de cette association.



    © Rgion Provence-Alpes-Cte d'Azur 2007